Les Aides à la Rénovation Energétique

Nous vous proposons de découvrir une grande partie des aides pour votre projet de rénovation énergétique.

Nos techniciens répondrons aux différentes questions. Et vous accompagnerons dans l’ensemble des démarches.

N’hésitez pas nous contacter.

MaPrimeRénov

MaPrime Rénov’ est une aide à la rénovation énergétique proposée par FranceRénov’, calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux. 

MaPrimeRénov Sérénité

Un spécialiste de l’habitat (Opérateur conseil) réalise un diagnostic à votre domicile pour identifier avec vous les travaux à effectuer.

Il vous aide à consistuer le dossier et à le déposer auprès de votre contact local de l’Anah.

L’accompagnement est gratuit.

MaPrimeRénov Copropriété

Cette aide est réservée aux travaux effectués sur les parties communes de copropriété et aux travaux sur les parties privatives déclarés d’intérêt collectif. 

Ces travaux sont votés lors des assemblées générales de copropriétés.

https://www.anah.fr/copropriete/syndicat-de-coproprietaires/beneficier-de-laide-maprimerenov-coproprietes/

La TVA à taux réduit

Le taux de TVA appliqué aux travaux de rénovation est généralement de 10%. Cependant, pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, ce taux est réduit à 5.5%.

Certificat d'Economie d'Energie (Primes CEE)

Les entreprises qui vendent de l’énergie (électricité, gaz ou GPL, chaleur, froid, fioul domestique, carburant pour véhicules) peuvent vous proposer des aides pour rénover votre logement. 

Il s’agit d’une obligation encadrée par l’Etat. 

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir des actions efficaces d’économies d’énergie auprès des consommateurs.

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie

Les collectivités locales peuvent proposer une exonération de la taxe foncière sur propriétés bâties (TFPB) pour certains logements rénovés. 

https://www.impots.gouv.fr/particulier/questions/ai-je-droit-pour-ma-taxe-fonciere-lexoneration-en-faveur-des-economies