Les critères de choix du carrelage pour terrasse. Pour que votre choix soit adapté à votre besoin, les critères suivants seront à considérer :
Le style recherché : contemporain, rustique, moderne, provençal…

  • votre budget.
  • la taille de la terrasse à recouvrir.
  • la localisation : à proximité de plantations, prolongement de votre salon, etc.

Les traitements du carrelage pour terrasse
Le carrelage pour terrasse doit impérativement être traité pour résister aux agressions extérieures :

  • Des traitements hydrofuges et anti-mousse permettent de protéger efficacement et dans le temps votre carrelage pour terrasse. Évidemment cela a un coût.
  • Le traitement des joints peut également être envisagé.
  • Le carrelage pour terrasse peut être émaillé, le carreau est alors recouvert d’une couche superficielle, une « glaçure », qui permet d’allier résistance et étanchéité, le top pour votre terrasse.

Astuce : pour des facilités d’entretien, optez de préférence pour un carrelage beige marron, le blanc sera éblouissant et un carreau trop rugueux plus salissant.

Types de carrelage pour terrasse
Le carrelage pour terrasse peut être :
  • en pierre, solide et durable, à condition qu’il résiste au gel .
  • en céramique; grès cérame (le plus fréquent), grès étiré, terre cuite et même tomettes.
  • en carreaux de ciment.
Mur de clôture : attention à la réglementation

Avant la construction d’un mur de clôture, il est indispensable de connaître quelques points sur la réglementation en vigueur :

  • tout mur est présumé mitoyen s’il sépare deux terrains de deux propriétaires différents : en pratique et en principe, dans les lotissements, tous les murs de clôture séparatifs sont mitoyens (cahier des charges),
  • dans toutes les zones urmur-porteurbaines, le mur de clôture peut vous être imposé par votre voisin tout autant que la moitié du prix des travaux : le mur est alors mitoyen,
  • pas de permis de construire ou de déclaration pour les murs de clôture inférieure à 2 m sauf dans un secteur sauvegardé,
  • la clôture doit respecter les limites des propriétés et ne pas gêner le passage.

Bon à savoir : N’hésitez pas à vous renseigner auprès du service de l’urbanisme de votre commune.

Pas d’informations complémentaires