Fort de ses 25 ans d’existence, le système D3 Armé offre aux façades faïencées et micro-fissurées une nouvelle jeunesse.
Sa technologie allie fiabilité et pérennité, avec un taux de satisfaction jamais démenti.
De par sa technique, il se démarque de tout autre procédé de ravalement, en modifiant ou non l‘aspect de la façade.

  • Adieu faïençage et micro-fissures :
    Issus de la technologie d‘Isolation Thermique par l‘Extérieur StoTherm Classic (80 Millions de mètres carrés réalisés dans le monde), l’enduit de base, une pâte fibrée, souple, sans ciment (StoArmat Classic) et un treillis d‘armature en fibre de verre (Sto-Fibre de verre standard), permettent au complexe esthétique D3 Armé, par sa souplesse hors du commun, de masquer les faïençages et microfissures dont souffrait la façade auparavant.

  • D3 Armé : rénovation esthétique des façades
    Un procédé deux-en-un : esthétique et technique.

  • Esthétique : place à la créativité
    Alors qu’un ravalement « classique » ne permet pas de modifier la structure de l’enduit existant, le système D3 Armé ouvre les portes au plus grand choix de finitions, quelle que soit la structure de l‘enduit à rénover : aspects lisses, structurés ou modelables, de natures acryliques ou siloxanes.

  • StoArmat Classic : l‘enduit de base plébiscité à l‘unanimité :
    Une pâte organique prête à l’emploi, sans ajout de ciment et particulièrement maniable lors de l’application.
    Elle contient des fibres contribuant à la résistance à la fissuration. Densité réduite : une consommation moyenne de 3,5 kg/m2 seulement, (sur support plan).
    Couche d’épaisseur régulière grâce aux charges calibrées (2 mm pour 3,5 kg/m2). Mise à la teinte possible.
    Pas besoin de régulateur de fond entre l’enduit armé et la finition.
    Une gamme QS qui permet de travailler l‘hiver de +1° C à +15° C.

Un mur en parpaings, en béton ou en briques, doit être enduit afin d’assurer son imperméabilisation et sa finition. L’enduit traditionnel au ciment, à la chaux ou bâtard s’applique en trois couches : le gobetis (couche d’accrochage), le corps d’enduit et la couche de finition. On peut aussi utiliser un enduit monocouche dont l’application est simplifiée. Il est décoratif et protège le mur en même temps. La façade à enduire doit être solide, plane, saine et propre. Selon son état, le mur doit être préparé : rebouchage, nettoyage, dépoussiérage. Appliquer l’enduit par panneaux de 1 m de hauteur sur 1 m de largeur, ce qui correspond, en général, à un sac de 25 kg d’enduit en application de 15 mm d’épaisseur.

Pas d’informations complémentaires

D’autre peintures on disponible sur le site de notre fournisseur Zolpan :
www.zolpan.fr

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici

Quand vient le temps de faire la rénovation des murs de briques extérieur, il est important de travailler pour que les murs puissent résister aux intempéries et à l’humidité en plus d’êtres étanche aux fuites d’eau indésirables.

La rénovation d’un mur de briques doit tenir compte du facteur de mouvement différentiel auquel il peut absorber et s’adapter aux changements de température rigoureux de notre climat. Le mur de brique doit être en mesure d’absorber l’eau et l’humidité tout en étant parfaitement étanche.

Le mur de briques est l'enveloppe du bâtiment et doit être en conformité avec les exigences du code construction en vigueur au Québec ou partout ailleurs.

Il est important d’installer un pare-vapeur pour réduire l’humidité. L’utilisation d’un kit acoustique est recommandée pour l’étanchéité et des boîtes en plastique dans les endroits sont à envisager sérieusement. Par exemple, les maisons plus anciennes, auront souvent des problèmes associés aux murs construits de manière monolithiques qui ne sont pas performants au niveau thermique, mais qui peux aussi conduire à des déficiences structurelles majeures.